Pour allaiter, la Maman à le choix entre plusieurs positions: découvrez les trois positions de base.

Allaitemant

Une tétée peut parfois durer jusqu’à une demi heure. Il est donc important de choisir la position adéquate pour éviter des souffrances inutiles et pour permettre au bébé de se nourrir dans l’apaisement. Il existe plusieurs positions , mais je vais vous présenter les trois positions de base, et à vous de choisir laquelle vous convient le mieux.

 1- La position classique dite “Madone” ou du “berceuse” :

La position classique–  C’est la position assise classique. La maman est assit dans le lit ou sur un fauteuil confortable à dossier, pour que l’assise puisse rester agréable si la tétée se prolonge…
– Le dos est arrondi, et non pas droit, pour éviter les tensions dans la colonne vertébrale et le périnée.
– Pour arrondir le bassin et faciliter la circulation, les pieds sont en hauteur posés sur un tabouret ou une table basse, plutôt que sur le sol ; à défaut, ils sont à plat en appui sur un support stable, afin d’éviter toute crispation des jambes.
– Le bébé est calé sur le ventre maternel ou un coussin ; il est entièrement sur le côté, le nombril tourné vers sa mère, les fesses soutenues par une main et la tête reposant sur un avant-bras, au pli du coude pour être stable.
– Le poids du bébé n’est pas sur les bras.

2- La position du ballon de rugby:

La position du ballon de rugby

 

Dans cette position, la Maman reste assit mais l’enfant bouge. Ainsi, bébé est allongé sur le côté, le long du  hanche. Il est soutenu par un coussin, son corps repose sur l’avant-bras de sa Maman , ses genoux sont calés sous l’aisselle, tandis que sa nuque et sa tête viennent se poser dans la main qui l’amène au sein. Cette position est recommandée pour les mamans qui ont accouché par césarienne, qui ont des jumeaux ou qui souffrent de crevasses.

– La position allongée:

- La position allongée

 

– Cette position est souvent privilégiée juste après l’accouchement pour limiter l’inconfort de la nouvelle maman. Bien souvent, elle est aussi conseillée à celles qui viennent de donner naissance par césarienne.
– La Maman est allongée sur le côté, la tête appuyée sur un oreiller ou son bras, la jambe supérieure repliée pour ne pas basculer en avant.
– Le bébé est allongé sur le côté face à sa mère, retenu en arrière par son bras. La bouche est au niveau du mamelon.
– Il est suffisamment loin du rebord du lit, pour ne pas risquer de tomber.