Odeurs Vaginales 10 Remèdes Maison

Beaucoup de personnes, notamment les femmes se sentent vraiment gênées d’admettre et de discuter de leurs problèmes liés à l’hygiène intime.

Elles sont vraiment mal à l’aise à l’idée de parler de leurs problèmes, même à leur médecin et essayent généralement de les masquer en utilisant un déodorant ou un parfum fort.

Odeurs vaginales

via: fotolia
Quand il y a un déséquilibre du niveau d’acidité dans le vagin, il peut entraîner des odeurs désagréables (mauvaises odeurs). Parfois, l’odeur naturelle du vagin est prit en charge par une forte odeur de poisson qui peut devenir intolérable. Et, presque toutes les femmes doivent faire face à cette question à un certain moment dans leur vie ( dès la puberté pour certaines). Il y a une odeur naturelle du vagin, et puis il y a une mauvaise odeur vaginale à laquelle vous devez prêter attention. Parfois, un changement dans l’odeur vaginale peut également
indiquer une condition médicale. Il peut également être des infections vaginales qui peuvent
altérer l’odeur naturelle de la décharge vaginale

Quelques causes 

La cause la plus commune d’odeur vaginale est la vaginose bactérienne qui résulte du développement excessif d’organismes normalement présents dans le vagin. Les symptômes peuvent être une forte odeur de poisson, une douleur, une sensation de brûlure pendant la miction, des pertes grises ou jaunes, des démangeaisons ou des rougeurs. L’odeur de poisson peut être encore plus décelable après un rapport sexuel.

La vaginose bactérienne n’est pas considérée comme une maladie sexuellement transmissible mais elle est plus fréquente chez les femmes sexuellement actives et qui changent souvent de partenaires.  
Nous pouvons citer entre autre: 

  • Absence de lubrification du vagin lors de la pénétration.
  • Excès de propreté et emploi de savons irritants ou asséchant.
  • Maladies de la peau (lichen scléreux, lichen plan, eczéma, etc.). Elles entraînent notamment une rougeur, des démangeaisons et une sensation de brûlure en urinant.
  • Fissure à l’entrée du vagin. On ne sait pas vraiment à quoi elle est due, mais on soupçonne qu’il s’est produit une blessure à cet endroit et que la peau, au lieu de s’étirer, se déchire.
  • Lésions localisées. Telles que celles qui sont causées par l’herpès, le cancer et certaines IST, comme les condylomes et le molluscum contagiosum, petite tumeur cutanée bénigne.
  • Vulvodynie (brûlure, irritation de la vulve, sensation de peau râpée). On n’en connaît pas l’origine, mais les chercheurs pensent qu’une racine nerveuse abîmée en serait la cause. Les relations sexuelles sont souvent pénibles, voire impossibles. Une sensation de douleur en urinant peut y être associée.
  • Vestibulite. Cette affection complexe, qui pourrait être causée par une trop grande quantité d’acide oxalique (contenue dans certains aliments comme la rhubarbe, les prunes et les pêches) dans les sécrétions vaginales, se caractérise par une sensation de brûlure lorsqu’on touche l’entrée du vagin.
  • Vaginite inflammatoire desquamative. Maladie rare, où la flore du vagin est perturbée et où l’inflammation est majeure. Cela entraîne des pertes très abondantes (jaunâtres ou verdâtres), sans odeur particulière, de même qu’une démangeaison importante et constante. La démangeaison est amplifiée lorsqu’on va uriner. Il arrive que cette maladie devienne chronique et très handicapante : les femmes ont de la difficulté à avoir des relations sexuelles et même à vaquer à leurs occupations quotidiennes. La cause exacte n’est pas encore vraiment connue, mais on croit que c’est le système immunitaire de l’organisme qui attaque les tissus du vagin comme s’ils étaient des tissus étrangers.

10 Remèdes maison simples contre les odeurs vaginales

via: fotolia
1. Éviter les vêtements serrés
via: fotolia

Comme votre organisme, vos parties intimes doivent aussi pouvoir respirer. Des sous-vêtements en coton facilitent la respiration. Il est conseillé de ne pas porter des matières synthétiques car elles peuvent provoquer une transpiration excessive responsable de mauvaises odeurs.

2. Doucement avec le savon
via: fotolia

Utiliser trop de savon pour nettoyer vos parties intimes peut perturber la production de produits chimiques naturels. Il en résulte donc une odeur indésirable. Lavez-les plutôt avec un produit spécial hygiène intime, un produit fait maison. Ajouter quelques gouttes d’eau de rose et de la glycérine à une tasse d’eau et l’utiliser pour se laver les parties intimes.

3. Le yaourt est un merveilleux remède
via: fotolia

Le yaourt pourrait ne pas être votre nourriture préférée, mais il permet de diminuer sensiblement l’odeur vaginale. Une forte odeur vaginale est un signe d’une infection à levure. Les germes contenus dans le yaourt peuvent aider à combattre l’infection et minimiser ainsi l’odeur. Consommez des yaourts nature, de préférence avec les repas pour récupérer le pH typique de la zone vaginale. Inversement, si vous souffrez d’une très forte odeur vaginale, trempez un tampon dans le yaourt et placez-le délicatement à droite dans votre vagin. Laissez-le une heure ou deux, puis rincez.

4. Prévenir vaut mieux que guérir
via: fotolia

Il est judicieux de noter tout ce que vous mangez et se débarrasser des aliments qui activent la mauvaise odeur. Les aliments qui contiennent beaucoup de sucre ou de levure sont délicieux et savoureux. Toutefois, ils provoquent fréquemment une odeur vaginale. Vous devez les éviter pour réduire l’infection à levures et du coup, réduire l’odeur vaginale.

 5. L’huile de l’arbre à thé
via: womendailymagazine

Si vous utilisez des lingettes parfumées et des déodorants vaginaux, il est temps de les mettre à la poubelle. Ces produits peuvent être la raison qui interfère avec l’équilibre du pH du vagin et génère une infection et une odeur désagréable. Pour se débarrasser des odeurs, utilisez, comme nettoyant vaginal, l’huile d’arbre à thé diluée dans l’eau. Cette huile est à la fois antibactérienne et antifongique. Elle peut donc parfaitement freiner l’infection tout en luttant contre la mauvaise odeur.
6. La chlorophylle, notre amie verte
via: lepalaissavant


La chlorophylle peut faire des merveilles dans la réduction de l’odeur vaginale. Le fluide de chlorophylle fonctionne comme un grand déodorant et aide à réduire l’odeur forte et indésirable. Le fluide de chlorophylle est facilement disponible dans de nombreuses pharmacies. Consommer une cuillère à soupe de chlorophylle édulcorée avec 240 ml d’eau et vous n’aurez jamais à aller chez le médecin pour éliminer l’odeur vaginale.

7. Le vinaigre de cidre de pomme
via: fotolia

Le vinaigre de cidre de pomme est une autre solution plus puissante et infaillible quand il s’agit de lutte contre les odeurs vaginales. Ajoutez une tasse de vinaigre de cidre dans votre baignoire et asseyez-vous dedans quelques minutes pour éliminer les contaminants qui créent l’odeur vaginale. Le vinaigre de cidre de pomme qui est de nature acide a des propriétés antibactériennes qui vont certainement vous aider à éliminer l’odeur causée par les germes.

8. L’ail
via: fotolia

Certains pourraient s’interroger sur la puissance de l’ail dans le traitement de l’odeur vaginale en raison de sa propre odeur puissante. Malgré cette caractéristique, l’ail est indéniablement un des remèdes maison les plus connus pour éliminer l’odeur vaginale. Vous pouvez prendre de l’ail en gélules ou peler l’ail frais, le couvrir et le mettre dans la zone vaginale.

9. Le fenugrec
via: fotolia

Lorsqu’il est consommé tous les jours, le fenugrec aide à contrôler les niveaux d’hormones chez les femmes. Il favorise en outre des menstruations régulières. Faites tremper quelques graines de fenugrec pendant la nuit et boire leur eau sur un estomac vide le matin. Vous pouvez, en outre, faire des tisanes de ces graines ou les ajouter directement dans vos repas.

10. Le bicarbonate de soude
via: fotolia

Si vous pensez que le bicarbonate de soude ne sert que dans les tartes et les recettes de pain, vous avez tort. L’odeur vaginale s’intensifie lorsque le niveau du pH du corps est altéré. Le bicarbonate de soude aide à ramener le niveau du pH à la normale. Déposez 2 cuillères à café de bicarbonate de soude dans votre baignoire et profitez des bienfaits de ce bain. Ne vous arrêtez pas là. Ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau tiède et avalez. Vous serez surpris de voir à quel point le bicarbonate de soude aide à vous débarrasser rapidement de l’odeur.

Gardez à l’esprit que si les protège-slips, tampons ou autres matières entrent en contact direct avec vos parties intimes, ils peuvent causer une production de levure ou de bactéries causant la mauvaise odeur vaginale. Si vous ne pouvez pas les bannir, limitez au moins leur utilisation.
Important! Notez que les informations fournies ici ne visent pas à remplacer un avis médical professionnel. C’est juste une recommandation. Demandez conseil à votre médecin avant de faire quoi que ce soit.

Image principale via: fotolia