Les bienfaits du Banane

La banane est un fruit bien connu qu’il est facile de se procurer dans n’importe quel supermarché ou chez presque tous les marchands de fruits et légumes. Riche en antioxydants, la banane préviendrait l’apparition de nombreuses maladies. De plus, les sucres qu’elle contient contribueraient à maintenir une bonne santé gastro-intestinale.

D’un point de vue culinaire, on distingue 2 types de bananes : les bananes à dessert, comme celles que nous mangeons au petit-déjeuner, et les bananes à cuire, comme le plantain.

On l’utilise également en cas de diarrhée pour participer à la régulation du transit et même en tant qu’antiacide en cas de brûlure d’estomac.
De plus, la banane est un bon pourvoyeur de vitamine B6, de fer et de potassium.
La banane est très appréciée des sportifs car elle permet de lutter contre la fatigue. Elle contient beaucoup de minéraux comme le magnésium ou le potassium ainsi que des vitamines , comme la vit A, vit B, vit C et vit E.

Riche en glucides, la banane est conseillée pour les goûters ou les petits creux.

Calories: 100 g de banane représentent 90 Kcalories.

 Les bienfaits de la banane:

– Cancer: Une étude prospective, effectuée auprès de 61 000 femmes suisses, a démontré un lien entre une consommation élevée de fruits et le risque moindre de souffrir d’un cancer du rein.
De tous les fruits à l’étude, c’est pour la banane que les chercheurs ont constaté la plus forte relation.
La banane aurait le même effet bénéfique sur le risque de cancer colorectal, autant chez les femmes que les hommes.

– Diabète de type 2:  L’amidon résistant (un type de sucre) de la banane non mûre contribuerait à la perte de poids chez des individus obèses souffrant de diabète de type 2, ainsi qu’à améliorer la sensibilité des cellules à l’insuline.

Un extrait d’amidon résistant provenant des bananes non mûres diminuerait aussi la sécrétion d’insuline et la glycémie (taux de sucre dans le sang) tant chez les individus en santé que chez ceux ayant un diabète de type 2.

– Ulcère d’estomac: Quelques études in vitro et chez l’animal tendent à démontrer que la banane sous forme d’extrait (surtout la banane plantain, mais également la variété à dessert) pourrait protéger la muqueuse de l’estomac contre les ulcères.
Une étude a démontré que l’extrait de 2 variétés de bananes cultivées en Thaïlande (Palo et Hom) aurait un potentiel gastroprotecteur chez le rat. Toutefois, seule la variété Hom aurait un effet sur la guérison des ulcères.
Ce type de banane se rapprocherait de la Cavendish, la variété la plus répandue dans le monde.
Les recherches actuelles sont cependant insuffisantes pour recommander la consommation de bananes pour la prévention ou le traitement des ulcères gastriques.

– Diarrhée chronique: Quelques études menées au Bangladesh ont démontré que la consommation de bananes pouvait diminuer les symptômes de la diarrhée chronique chez les enfants.
Dans certains cas, un mélange de riz et de bananes plantain cuites ou un mélange de riz et de pectine pouvait diminuer le nombre et le poids des selles, ainsi que la durée de la diarrhée chez les bébés.
Dans d’autres cas, la consommation de bananes non mûres (de ½ à 3 bananes par jour, selon l’âge des enfants) hâtait la guérison de la diarrhée aiguë et chronique.
Une autre étude effectuée au Venezuela a démontré qu’une diète comprenant une préparation à base de banane plantain cuite diminuait le nombre et le poids des selles, la durée de la diarrhée et favorisait le gain de poids, comparativement à une préparation traditionnelle à base de yogourt.
– Maladies cardiovasculaires: Une étude a indiqué qu’une consommation élevée de bananes pendant un repas (400 g, soit plus de 3 bananes) réduisait les radicaux libres présents dans le corps, 2 heures après le repas.
Cette diète diminuait l’oxydation du LDL-cholestérol (mauvais cholestérol), un processus impliqué dans le développement des maladies cardiovasculaires.
Toutefois, d’autres études seront nécessaires afin de cibler les effets de la banane à plus long terme et avec des doses plus modérées.