Une femme enceinte en phase terminale est sauvée du cancer grâce à son bébé .Lisez son histoire !!!

L’adorable Willow Rae Porter, âgé de 22 mois, a une maladie à cellules abondantes (cellules I) qui affecte gravement sa respiration, son cœur, sa digestion, ses articulations et peut entraîner sa mort à l’âge de trois ans.

Via : honey

Malgré ses problèmes médicaux, maman Katie Hanson, 23 ans, de Seattle à Washington, aux États-Unis, dit que sa fille est son «sauveur» car il a été découvert qu’elle avait un cancer du col de l’utérus grâce à des scans de grossesse.

Via : honey

À l’époque, les médecins lui ont conseillé d’avoir une résiliation afin qu’elle puisse chercher un traitement, mais Katie a été portée à terme et, après l’accouchement, les trois pouces de col de l’utérus ont été éliminés. Elle est maintenant sans cancer et éternellement reconnaissante à sa petite fille, qu’elle maintient heureuse en dépit d’être très malade, même avec un rhume commun capable de la tuer.

Via : honey

La mère est déterminée à faire autant de souvenirs que possible avec Willow Rae, qui a appris à dire «Momma» il y a quatre mois contre les chances, car certaines personnes restent muettes.

Katie, une soignante à temps plein, a déclaré: “Willow était ma grâce salvatrice – si je n’étais pas enceinte, je n’aurais jamais su que je développais un cancer du col de l’utérus. J’ai été encouragée à mettre fin à la grossesse, mais Willow m’a sauvée la vie. Je n’allais pas me valoriser sur elle, donc, après l’accouchement, j’ai pris trois pouces de mon col de l’utérus. Lorsque nous avons eu le diagnostic de Willow, il était écrasant. En un instant, notre monde entier a été renversé alors que nous nous préparions à ce diagnostic limitant la vie.

Via : honey

Le meilleur scénario est sa vie à 10 ans, la moyenne est entre trois et cinq et souvent moins, son diagnostic est inférieur à deux sur un million – il y a actuellement 72 cas confirmés dans le monde. Parmi ses nombreux problèmes, elle a une insuffisance cardiaque, une insuffisance respiratoire, des problèmes rénaux, des problèmes neurologiques et de développement, une dysplasie sévère de la hanche et plus encore.

Elle est également très immunisée. Ce qui tue les enfants avec cette maladie est l’arrêt cardiaque, l’insuffisance respiratoire ou le rhume commun. Un cas normal des reniflements peut signifier une visite à l’hôpital et une machine de soutien de la vie pour Willow si son poumon devait s’effondrer.

Via : honey

Notre principale priorité est de la garder confortable et heureuse, malgré tous les problèmes auxquels elle fait face, elle est un enfant très heureux. La plupart des enfants avec une cellule I apprennent des phrases simples, mais certains sont non verbaux et ne font que balbutier, mais Willow vient d’apprendre à dire« momma »et« oui »quand elle est excitée – elle m’étonne constamment. Maintenant, nous essayons de faire autant de souvenirs avec elle que possible, car les souvenirs d’un jour seront tout ce que nous aurons laissés.

Mon objectif principal est de prendre des choses un jour à la fois et je suis reconnaissant pour chaque seconde que nous obtenons avec elle. Nous vivons une vie sans regrets et ne prenons pas les choses pour acquis. Les problèmes de Willow ont été identifiés pour la première fois quand elle luttait pour respirer et finissait par arrêter de manger en raison de la mauvaise circulation de ses aliments à l’estomac à trois mois.

Via : honey

L’année dernière, elle a passé seulement 12 jours à l’extérieur de l’hôpital, tandis que les médecins ont lutté pour traiter et diagnostiquer les causes profondes de ses problèmes. Katie a déclaré: «Quand elle était sur un tube respiratoire et un soutien de vie à huit mois, les médecins m’ont dit que la dernière chose qu’ils pouvaient faire, c’est de l’envoyer pour un séquençage total et total du génome de l’ADN. “Le test, qui a décodé chaque fraction de son maquillage génétique, prend généralement six mois, mais pour Willow dans les deux jours, ils ont identifié la maladie des cellules I”.

Via : honey

L’état ultra-rare, également connu sous le nom de mucolipidose II, donne beaucoup de problèmes aux malades. Les poumons et les systèmes respiratoires de Willow sont la zone la plus compromise et le risque le plus élevé après huit épisodes de pneumonie, d’effondrement des poumons et de nombreuses autres infections respiratoires la met à risque constant.

Via : honey

Elle est également à risque constant de pneumonie par aspiration due à des problèmes de respiration et de digestion, parallèlement à une déficience de croissance qui la rend très petite. Katie a déclaré: “La chose la plus évidente qu’il cause est une forme extrêmement rare de nanisme, qui arrête toute la croissance squelettique.

Selon la science , les jolies femmes donneraient naissance à des filles.

La beauté des femmes selon le sexxe de leur bébé !

https://www.facebook.com/buzzfil/

Une étude menée par le Docteur Satoshi Kanazawa, chercheur à London School of Economics et publiée dans le Daily Mail démontre que les plus belles femmes auraient plus de chances de donner naissance à des filles.

Autrement dit,si vous n’êtes pas une jolie femme, votre bébé devrait être un petit garçon !

https://www.facebook.com/buzzfil/

Irréel n’est-ce pas ? Pour en arriver à ce résultat étonnant, Satoshi Kanazawa été basée sur un échantillon de 17.000 bébés filles nées en Grande Bretagne en 1958. Le chercheur les a suivi jusqu’à l’âge de 7 ans afin d’évaluer leur beauté et une seconde fois, Lorsqu’elles on atteint 45 ans, le chercheur leur a demandé le sexxe de leur bébé.

D’où la conclusion : statistiquement, les belles femmes auraient plus de chance d’accoucher des filles !

https://www.facebook.com/buzzfil/

Toutes les femmes sont belles !

Oui toutes les femmes sont belles, on n’a pas besoin de suivre de longues études pour le prouver,bien souvent les femmes enceintes le sont encore plus et, indépendamment du sexxe, chaque bébé sera le plus beau aux yeux de ses parents.

https://www.facebook.com/buzzfil/

L’appréciation physique d’une femme dépend de chaque culture et de chaque époque.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Souvent on peut voir une personne change d’apparence en fonction de l’âge et qu’il n’est pas rare de voir des femmes (et des hommes, d’ailleurs) « s’améliorer » avec l’âge, toujours selon des normes temporelles et socioculturelles. qui embellissent et qui changent d’apparence avec l’âge.

Le témoignage bouleversant de la fillette de l’enseignante décédée en classe.

Le décès tragique de Suzie Tremblay, une femme d’Alma, a bouleversé la population. La jeune enseignante de 42 est décédée d’un anévrisme suivi d’un arrêt cardiaque alors qu’elle était en classe.

Sa fille de 9 ans, Lydia-Rose Duchesne, a décidé de s’adresser aux étudiants de sa mère en livrant un témoignage touchant.

« L’enfant voulait rassurer les élèves, leur dire que ce n’était pas de leur faute si sa mère était décédée et qu’elle était très heureuse de rencontrer la classe dont sa maman lui parlait chaque jour.Puis,Elle leur a demandé s’ils dormaient bien depuis. Elle a dit que leur mère voudrait qu’ils dorment bien et qu’ils ne se sentent pas coupables »

L’enfant n’a que 9 ans, mais parle avec une maturité exceptionnelle.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Lydia-Rose a vu dans la présence de TVA Nouvelles l’occasion de lancer un message à la caméra, avec la permission de son père.

La jeune fille a confié aux journalistes de TVA Nouvelles le message bouleversant que sa mère lui avait dit le matin de son décès avant de partir au travail :

https://www.facebook.com/buzzfil/

«La dernière chose que maman m’a dite le matin avant de partir pour l’école, c’est: “Reste droite, quoiqu’il arrive.” Elle m’a donné un bisou et est partie. Ce qu’elle m’a dit, c’est comme un signe…»

«L’âme de maman sera toujours là, c’est son corps qui ne sera plus là, affirme-t-elle avec assurance. Si moi je le comprends, tout le monde va le comprendre.»

https://www.facebook.com/buzzfil/

«Maman n’aurait pas voulu que je reste triste. Elle voudrait que je continue.» Suzie Tremblay avait signé sa carte de dons d’organe. Tous ses organes, à l’exception du cœur, ont été récupérés.

Bravo à cette courageuse petite fille.Sa mère doit être très fière d’elle de là où elle est!

Nous offrons nos plus sincères sympathies à toute la famille.

Un bébé est mort suite à une application de ce remède très populaire par sa maman.

L’être humain s’est depuis très longtemps lancé à la recherche de tout ce qui pourrait améliorer sa santé et lui éviter les souffrances liées aux maladies. Quand un bébé tombe malade, ses parents font de leur mieux pour le soulager et l’aider à se sentir mieux. Dans certains cas de bobos récurrents, comme un léger coup de froid ou un petit rhume, certaines mamans accourent chez le pédiatre pour bénéficier d’un traitement médical alors que d’autres préfèrent utiliser des remèdes naturels. Mais quand les précautions d’utilisation de ces derniers ne sont pas respectées, les conséquences peuvent être graves, comme c’était le cas tragique de ce jeune bébé de deux ans.

Quand les températures se font plus fraîches, les cas de grippe et de rhume se font plus fréquents, et le recours aux remèdes aussi.Parmi ces derniers, Vicks VapoRub est l’un des plus efficaces et des plus populaires, Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et analgésiques, il aide à réchauffer le corps, à décongestionner les voies respiratoires et à soulager les quintes de toux, les douleurs musculaires et les maux de tête.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Cependant, ce que beaucoup de personnes doutent, c’est qu’il existe certaines précautions d’emploi à respecter : Vicks VapoRub est contre-indiqué en cas de grossesse, d’allaitement et d’antécédents de convulsion. Il ne peut également être utilisé en inhalation qu’à partir de l’âge de 12 ans et en application épidermique que chez les enfants de trois ans et plus. N’ayant pas été au courant de ces mises en garde, une maman mexicaine qui croyait bien faire a causé le décès de son bébé de deux ans en lui appliquant du Vicks VapoRub. Voici son témoignage.

L’histoire du bébé mort suite à une application de Vicks VapoRub par sa maman:

Cette histoire est celle d’une mère mexicaine qui tente d’avertir les autres parents partout dans le monde à propos de VapoRub et sur les dangers d’utilisation de ces remèdes, sans en maîtriser le mode d’emploi et les restrictions d’utilisation Un jour, elle rentrait du travail, et quand elle a essayé d’embrasser son enfant, elle a remarqué qu’il avait de la fièvre. Immédiatement Pour le soulager et empêcher son état d’empirer, elle a décidé de se frotter un peu Vick VapoRub sur la poitrine de son bébé, le dos et sous son nez. Elle a fait cela afin de l’aider à mieux respirer.

Exténuée par sa journée, Elle est tombée endormie à côté de son bébé presque immédiatement, et ne se rendit pas compte que son bébé était en souffrance. Quand elle se réveilla, elle remarqua que son petit ne respirait plus. Après une visite en urgence à l’hôpital, tous les efforts du corps médical se révélèrent vains : malheureusement,l’enfant était déjà   le rapport médical, le bébé a perdu la vie suite à une inflammation des voies respiratoires produit par le camphre contenue du fameux onguent.

https://www.facebook.com/buzzfil/

En effet, au lieu de décongestionner les bronches du bébé et de l’aider à respirer, le remède a fait l’inverse en augmentant la quantité de mucus de 60%. Un surplus qui s’est accumulé au niveau de la trachée, bloquant ainsi la respiration.

En conclusion, les effets secondaires ou indésirables de certains ingrédients des remèdes, mêmes naturels, peuvent être très graves et mettre en danger la vie de la personne qui les utilisent.Alors, nous ne pouvons qu’espérer que cette malheureuse histoire va attirer l’attention sur le fait que lorsque des enfants sont concernés dont l’organisme est encore fragile et qui ne peuvent exprimer ce qu’ils ressentent en cas de complications, il est donc primordial de demander l’avis d’un expert avant le recours aux remèdes traditionnels .

Il est également recommandé d’éviter l’automédication qui risque d’aggraver les symptômes de la maladie ou de prolonger la durée du traitement et nous devons être extrêmement prudents.

Cette jeune maman de 23 ans fait une échographie!! Ce qu’ils découvrent laisse tout le monde sans voix

En couple, l’envie de faire un bébé peut apporter des surprises inimaginables.C’est ce que ce couple a vécu. Becki-Jo Allen, 23 ans et son copain s’entendent très bien et sont très heureux avec leur petite fille Indiana.

Le couple envisage d’agrandir la famille. Leur souhait se réalise et se confirme lorsque Becki tombe enceinte de nouveau. Mais ils sont très loin d’imaginer ce qui les attend.

La jeune maman ne cesse d’avoir des nausées sévères suivies des migraines. Elle se rend à l’hôpital pour faire une échographique.Ce que les médecins lui disent la mettra dans un état de choc, mais aussi dans une surprise incroyable.

La bonne nouvelle est que Becki attend des triplés ! C’est tout un choc pour les parents qui commencent à anticiper l’avenir. « Ce fut le plus grand choc de ma vie ! Nous n’avions aucun triplés dans nos familles respectives. »

https://www.facebook.com/buzzfil/

Heureusement, la grossesse se déroule sans complications et les bébés sont en bonne santé. Même si les bébés sont encore minuscules après quelques semaines, le travail et les contractions ne cessent de s’amplifier chez la maman.

Par la suite, les triplés Rocco, Rohan et Romain naissent par césarienne, pesant 1,5 kilo chacun. Les nouveaux nés passent leurs premières semaines aux soins intensif jusqu’à ce qu’ils grandissent.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Toutefois, ils sont bien difficiles à différencier et pour cause, ce sont des triplés monozygotes ! C’est un très rare phénomène devant lequel les médecins sont perplexes vis-à-vis des résultats d’un test d’ADN.

https://www.facebook.com/buzzfil/

« Quand ils dorment, ils se ressemblent tous, mais ils ont tous les trois un leur propre caractère et ils ont des marques de naissance qui permettent de les différencier, » raconte Becki-Jo.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Les garçons grandissent vite et les parents sont très fiers de cet ajout de taille à la famille, tout comme leur grande sœur. Voila donc une famille comblée et heureuse. Image principale

https://www.facebook.com/buzzfil/

Découvrez la punition indigne infligée par une maman à son fils.

En Chine, attaché à un scooter, un jeune garçon a été traîné de force par sa mère pour une raison qui risque de vous étonner.

Elle n’aurait pas puni son fils pour avoir fait des conneries mais parce qu’il serait vilain .

Elle n’en serait pas à son coup d’essai. Le témoin qui a tenté de raisonner la mère, a ,à sa grande surprise attendu qu’elle utilisait cette méthode depuis déjà longtemps.

Via : Youtube

La scène plutôt insolite s’est produite dans la ville de Zhaotong, dans la province de Yunnan.

Sur des captures d’écran de la vidéo, on peut clairement voir que le pauvre garçon ne peut rien faire pour se défendre, car il a les mains ligotées.

D’ailleurs, l’enfant semble en détresse, car son visage est inondé de larmes.

Via : YouTube

Les images ont évidemment choqué les internautes, mais rien n’indique pour le moment que la police est intervenue dans cette sordide histoire.

Quelle que soit la raison , cette femme mérite tout mais pas d’être mère .

Comment donner du sirop à votre bébé sans qu’il ne le recrache ? L’astuce est simple .

Donner des médicaments à un jeune enfant peut être difficile. Certains tout-petits ne veulent pas les prendre parce qu’ils n’en comprennent pas la nécessité, tandis que d’autres n’aiment pas leur goût.

Si c’est le cas de votre enfant, faites preuve de patience et de douceur pour lui faire comprendre qu’il n’a pas le choix de prendre son médicament. Expliquez-lui, avec des mots adaptés à son âge, pourquoi il doit le prendre.

Chez un nourrisson, cela déclenche le réflexe de déglutition, qui le fera avaler.Pour le sirop , il faut une autre méthode, celle élaborée et testée par Helena.

Helena Lee a eu du mal à donner toutes les doses de sirop à son nouveau-né, car il ne cessait de le recracher.

“Il en avait partout sur lui!”

Et puis, la nouvelle maman s’est souvenue d’une astuce qu’elle avait vue passer sur le web.

Elle l’essaie et ce fut un succès! Son bébé a pris tout le restant de ses doses de sirop sans rechigner et sans recracher! L’idée est toute simple et fort heureusement,

Helena a eu la gentillesse de la partager sur Facebook! Plus de 130 000 partages en moins de 2 semaines! Cet article sera utile pour de nombreux parents.

Voici l’astuce!


Via: 807 News

Il suffit de prendre le sirop dans la seringue comme il se doit et de l’insérer dans la sucette du biberon .Son bébé n’y a vu que du feu!

Via: 807 News

Il n’a gaspillé aucune goutte du reste de toutes les doses de son médicament!

Via: 807 News

Merci à cette super maman pour son partage!

Cette maman italienne défile avec son bébé et se fait insulter sur Instagram

Contrairement au concours Miss France, en Italie, les candidates au concours de beauté ont le droit d’avoir des enfants au moment de l’inscription, une mesure qui date de 1994. Mais Alessia Spagnulo, maman d’une petite Chloé âgée de 6 mois, n’a trouvé personne pour garder sa fille le soir de l’élection. Elle est donc venue défiler avec son bébé, mais elle ne s’attendait pas à ce que la toile en fasse un scandale.

Via : neufmois

Des menaces de mort sur les réseaux sociaux

Via : neufmois

La participante au concours de Miss Italie a posté sur Instagram le 19 janvier dernier, une photo où on la voit en maillot de bain, avec sa fille dans les bras. A la suite de ce post, certains internautes se sont affolés en lui envoyant des messages plus qu’effrayants. « Tu devrais t’en tenir à rester femme au foyer », ou encore « Tu devrais mourir pour ça ». La jeune maman de 24 ans explique à « The Independant » que d’autres candidates lui avaient proposé de s’occuper du bébé pendant qu’elle défilait, mais elle a refusé : « Pourquoi devrais-je le cacher ? »

Via : neufmois

Alessia Spagnulo a été choquée des menaces et des commentaires sexistes qu’elle a reçu. « Je n’ai jamais été victime d’autant de violence auparavant, mais je refuse de répondre », a-t-elle témoigné au Times mercredi 24 janvier. Elle s’est ensuite adressée à toutes les femmes qui comme elle, ont du mal à concilier leur vie professionnelle avec leur vie perso et leurs enfants : « Vos rêves peuvent se réaliser, même si vous avez un enfant et devez prendre en charge les 1000 tâches qui s’ensuivent. »

Le jury du concours Miss Italie de son côté, n’a pas pris en compte le bébé de la jeune femme, et l’a placé dans les 18 dernières sélectionnées sur un total de 130 participantes.

Une Maman Désemparée Après La Perte De Son Bébé De 4 Mois Lors D’une Opération

Ce mercredi 25 Janvier, Mélanie une jeune mère âgée de 33 ans a enterré son bébé de 4 mois, suite à une opération pour une hernie, à laquelle le nouveau-né aurait succombé. L’hôpital de Poissy où est né le bébé, a tenu à ce qu’il soit dirigé vers la clinique de Marcel Sembat de Boulogne-Billancourt pour l’opération. Malheureusement, le petit Guy-Junior ne s’est jamais réveillé.

Via : negronews

D’après la clinique, le chirurgien aurait précisé aux parents qu’il ne s’agirait pas d’une intervention à risque et que l’intervention ne durerait que 30 minutes.

La jeune mère de Chanteloup-Les-Vignes, a finalement attendu plus de deux heures avant que le chirurgien l’emmène voir son fils dans le bloc opératoire, sans vie.

Via : negronews

L’opération s’est pourtant bien déroulée selon la clinique, cependant des complications seraient intervenues lors du réveil.

« Le chirurgien m’a dit qu’il n’arrivait pas à réveiller mon fils, que celui-ci respirait sous oxygène et que le Samu devait arriver pour qu’on le transfert à l’hôpital Robert-Debré. Il a ajouté qu’il ne savait pas s’il allait se réveiller dans un jour, deux jours ou trois jours, et s’il serait encore normal », rapporte Mélanie.

Via : youtube

Persuadée qu’il s’agit d’une erreur médicale, et n’ayant aucune information sur les circonstances exactes du drame, la maman a porté plainte contre X.

« Ce n’est que lorsque j’ai pris mon bébé dans les bras, son petit corps tout froid, que j’ai compris qu’il était mort… Personne ne m’a jamais rien dit » témoigne difficilement la jeune maman.

La clinique est en attente des résultats de l’autopsie.

Via : emiliegillet

Les astuces pour aider le lait à monter

Au sein, ce n’est pas comme au biberon, on ne sait pas quelle quantité de lait absorbe le bébé, et s’il en a assez.

Comprendre le mécanisme de la lactation vous aidera à avoir confiance en vous et avoir une sécrétion lactée suffisante pour votre enfant.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Pour les mères qui allaitent, il n’existe pas de menu spécial ni de recette magique: comme les autres membres de la famille, elles doivent avoir une alimentation équilibrée et variée.

Certaines mamans produisent beaucoup de lait, et d’autres moins. Ces dernières peuvent la favoriser en épiçant leurs plats. Les épices comme le fenouil, le carvi, l’aneth, le cumin sont galactogènes, c’est-à-dire qu’ils favorisent la production de lait. Tout comme l’extrait de malt et la levure de bière, que l’on peut saupoudrer sur ses salades, ses soupes. Certaines tisanes soutiennent également la production de lait.


https://www.facebook.com/buzzfil/

Conseils aux mères qui allaitent :

*Donner le sein aussi souvent que possible : Prévoyez de passer 24 à 48 heures (ou plus si votre production est très basse) à vous occuper presque uniquement des tétées et à vous reposer.

* Assurez-vous que le bébé est dans la bonne position.

*Buvez suffisamment et ayez une alimentation bien équilibrée : au moins 1,5 litre par jour.

* Proposez les deux seins à chaque tétée: Changer votre poitrine ne devrait pas être plus d’une fois toutes les 2 heures.

*Se reposer dès que le bébé dort,Essayez de passer au moins quelques minutes par jour à vous occuper de vous en demandant de l’aide au conjoint.

*S’installer confortablement : dos bien droit, coussin au niveau des reins, genoux à hauteur du bassin et un oreiller sous le bras qui tient bébé.

Australie: Le lait maternel d’une maman vire du blanc au rose. La raison!

Une mère australienne, qui a requis l’anonymat, a remarqué un fait inhabituel quand sa fille de 16 mois a commencé à agir étrangement après avoir tété.

Via : afrikmag

En effet, le bébé a commencé à tirer sur le mamelon de sa mère et à dire «plus, plus! », et quand le lait est sorti, elle a été choquée de voir qu’il était rose vif.

Alarmée, la maman a partagé ses inquiétudes avec les autres membres de son groupe de soutien fermé. Elles étaient d’abord inquiètes, demandant si le lait pouvait avoir été coloré à cause du sang – un blocage ou d’autres dommages survenues au niveau du sein de la maman.

Heureusement, qu’il y avait une explication simple et rassurante.

Via : afrikmag

La mère a révélé au cours de la journée, qu’elle avait bu du jus de betterave fraîche, avec un sandwich à la salade et de la betterave.

Via : afrikmag

Non seulement cela a affecté le lait maternel de la mère, mais a également fait que son urine et celle de sa fille sont devenues roses.

Malgré la couleur alarmante, tout va bien pour son bébé, et la mère a même confirmé que le lait à ce moment avait un goût très sucré.

L’appel désespéré d’une maman anversoise. Découvrez ce qu’elle a perdu

Anversoise de 28 ans,Suzanne Bitton a perdu un Samsung Galaxy A3 noir le 21 décembre dernier à l’arrêt de tram Bres (Anvers).Le téléphone en lui même n’a pas beaucoup de valeur mais les photos et vidéos dessus lui sont chères.

Parce qu’elle n’a pas fait de sauvegarde, Suzanne risque maintenant de perdre la seule mémoire qu’elle a encore de son fils de 6 mois, emporté par la maladie fin 2016.

https://www.facebook.com/buzzfil/

 

C’est au milieu de l’année 2016 que Suzanne a donné la vie à son premier enfant. Les médecins ont tout de suite remarqué que le garçon avait un problème. « Au bout de deux semaines, on m’a dit qu’il était très malade », raconte la femme au Laatste Nieuws. Son espérance de vie ne dépassait pas deux ans. En fin de compte, cela n’a pris que six mois. J’étais brisée… »

12 mois après ce terrible fait de vie, Suzanne a donc perdu le smartphone sur lequel elle stockait tous les souvenirs de son fils, Maxim. Le seul endroit. « C’est arrivé à l’arrêt de tramway Bres à Anvers, écrit-elle sur Facebook. C’était un Samsung noir Galaxy A3 et je l’ai utilisé pour écouter de la musique. L’écran était complètement fissuré. »

Suzanne a partagé un message sur Facebook en esperant que celui qui ramassé le téléphone puisse le lui rendre. J’ai perdu mon smartphone avec des photos de mon fils décédé à Anvers. Ils sont la seule chose que j’ai encore de lui. Quelqu’un l’a vu ? ».

« J’espère que cet appel me permettra de retrouver mon appareil. Sur mon écran se trouve une photo de mon fils décédé. Les autres photos et vidéos sont tout aussi précieuses pour moi plus que tous les trésors du monde. Je n’ai pas de sauvegarde, donc à part quelques photos sur mon ordinateur fixe, je n’ai rien de plus de lui. Ce serait le plus beau cadeau pour moi si je pouvais récupérer mon smartphone intact »

 


https://www.facebook.com/buzzfil/

La maman accouche de jumeaux identiques. Puis, c’est la panique totale quand le docteur vient lui annocer qu’il est désolé.

C’était de très bonnes nouvelles pour la famille qui comptait déjà un garçon.

C’est en juin 2011 que Matt et Jodi Parry sont devenus les heureux parents de deux jumelles identiques. Or, quelques semaines plus tard, le médecin de famille a convoqué les parents pour leur annoncer une nouvelle qui causerait toute une onde de choc. En effet, les deux jumelles étaient trisomiques.

Évidemment, les parents ont soudainement été abattus par la nouvelle, mais ils ont aussitôt décidé de se retrousser les manches. La trisomie 21 est la première cause de handicap mental.

Un enfant sur 800 naît avec un chromosome de trop. Aujourd’hui, la prise en charge a progressé, et l’espérance de vie des personnes touchées a doublé. Maintenant, regardez bien à quoi ressemblent leurs deux filles cinq ans plus tard!

La maman accouche de jumeaux identiques par LESTMG

Une allemande donne naissance à des quadruplés à 65 ans !

Avoir un enfant est la meilleure chose qui puisse nous arriver mais cela l’est davantage lorsque la grossesse défie toutes les règles et conventions d’ordre scientifique. Comme nous le savons, il y a un âge à partir duquel il est impossible d’enfanter pour une femme, mais l’histoire que nous vous raconterons aujourd’hui vous rappellera qu’il s’agit d’une règle, et comme pour toute règle, il existe des exceptions pour la confirmer et s’y soustraire également.


https://www.facebook.com/buzzfil/

Une grossesse tout sauf prévisible

Âgée de 65 ans, une allemande déjà mère de 13 enfants de 4 pères différents a donné naissance à des quadruplés après avoir subi une procédure d’insémination artificielle en Ukraine. Elle est tombée enceinte après plusieurs tentatives d’ insémination artificielle en Ukraine.

Les trois garçons et une fille sont donc nés prématurément à 26 semaines dans un hôpital berlinois mais avaient « de bonnes chances de survie » selon le rapport médical du centre hospitalier.

Annegret Raunigk , la mère berlinoise,est une enseignante anglo-russe proche de la retraite et qui en plus d’être mère de 13 enfants, a sept petits-fils et petites-filles ! RTL a déclaré que ces nouvelles naissances faisaient de cette femme, la plus vieille mère de quadruplés au monde !


https://www.facebook.com/buzzfil/

Cet essai qui n’était pas censé être une réussite mais qui aura été finalement un succès !

Raunigk a fait les gros titres en Avril 2015 lorsque la presse allemande a signalé pour la première fois que sa dernière tentative d’insémination artificielle avait entraîné une quadruple grossesse. A l’époque, elle a dit qu’elle avait décidé d’avoir un autre enfant parce que sa plus jeune fille, qui avait alors neuf ans, voulait un petit frère ou une petite sœur, selon RTL.

Le « Tabloïd Bil dam Sonntag » a cité Raunigk, dont la fille aînée a 44 ans, rappelant que c’était « un choc » lorsque les médecins lui ont annoncé pour la première fois une grossesse quadruplée.


https://www.facebook.com/buzzfil/

« Après que le docteur ait découvert qu’il y en avait quatre, j’ai dû y réfléchir avant toute chose ».

Mais elle a décidé de garder tous les embryons et a déclaré qu’elle n’avait aucune réserve à émettre à propos du défi auquel elle était confrontée.

« Je suppose simplement que je vais rester en bonne santé et en forme, je n’ai pas vraiment peur. En matière d’organisation, j’ai suffisamment d’expérience, ce n’est pas du tout nouveau pour moi. » a-t-elle déclaré au « Bild ».

Annegret avait déjà fait les gros titres de la presse allemande il y a dix ans, lorsqu’elle a donné naissance à son treizième enfant, Lelia à l’âge de 55 ans.

Une histoire sans doute incroyable mais qui fait aussi très plaisir et pourrait même redonner l’espoir à certaines personnes n’ayant toujours pas eu l’occasion d’avoir une


https://www.facebook.com/buzzfil/

Quand coucher mon enfant? Découvrez les meilleurs horaires selon son âge

Pour que votre enfant puisse passer une bonne journée, il faut déjà que ses nuits soient de qualité et qu’elles respectent le bon rythme. Ainsi, beaucoup de parents conscients de l’importance d’horaires fixes et d’une bonne routine mettront en place une heure de coucher et s’y tiendront pour le bien-être de l’enfant.

Néanmoins, là où cela se complique, c’est quand on réalise que tous les enfants ne se lèvent pas à la même heure et qu’ils ne doivent donc pas se coucher au même moment pour avoir assez dormi. Un enfant couché trop tôt risquerait d’avoir du mal à trouver le sommeil (et donc irriter ses parents qui n’arrivent pas à obtenir de leur enfant qu’il dorme quand ils l’ont choisi).

Un enfant couché trop tard risque quant à lui de passer sa journée à bâiller et aura du mal à tenir le coup, surtout à l’école avec toutes les activités et connaissances à engranger.

Ajoutez à cela des âges différents et vous voilà perdus ! Ce tableau adressé aux parents créé par l’école primaire Wilson dans le Wisconsin aux États-Unis va vous permettre d’y voir plus clair et de faire les bons choix au niveau des horaires du coucher.

Important : Ne prenez pas ce tableau au pied de la lettre et trouvez le rythme qui convient le mieux à votre enfant car chacun d’eux est différent. Il s’agit ici de moyennes.