Une maman reconnait avoir congelé ses bébés dans son congélateur. Que risque t- elle ?

Une mère qui a tué ses nouveau-nés et les a mis dans un congélateur pendant 10 et 14 ans a été emprisonnée en Allemagne.

Steffi Schmidt, 46 ans, a été condamné à neuf ans et demi de prison pour ces crimes.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Au moins un des bébés était encore vivant quand il a été mis dans le congélateur. Elle a déclaré au tribunal de Halle: «Ce que j’ai fait est sérieux. Je dois être punie pour cela.»

https://www.facebook.com/buzzfil/

Les juges ont entendu comment elle a blâmé d’être «surmenée» pour le meurtre volontaire de ses deux bébés.

Elle a gardé les corps parce qu’elle ne pouvait supporter l’idée d’être séparée d’eux.

La police a fait une descente chez elle dans le petit village de Benndorf en janvier après que son nouveau partenaire ait avisé la police.

https://www.facebook.com/buzzfil/

L’homme a reconnu avoir découvert l’un des deux corps en avril 2017, avant d’attendre encore neuf mois pour en avertir les autorités.

Le tribunal a entendu que la défenderesse avait déguisé sa grossesse du monde en 2004, donnant naissance à une fille en bonne santé dans sa baignoire.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Après l’accouchement, Schmidt a expliqué à la cour comment elle a ensuite placé le nouveau-né dans un sac en plastique, puis dans le congélateur.

Une autopsie a montré que le bébé était encore en vie et a expiré de l’hypothermie. Quatre ans plus tard, elle a donné naissance à un petit garçon qu’elle a également tué à la naissance.

https://www.facebook.com/buzzfil/

L’accusation avait demandé une peine de 10 ans pour la femme après sa condamnation pour homicide, alors que la défense avait demandé six ans.

Le tribunal a décidé de condamner Mme Schmidt à une peine de prison de neuf ans et demi après qu’un rapport psychologique soumis a révélé qu’elle n’avait aucun trouble mental.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Il n’est pas clair pourquoi Schmidt n’a pas choisi de placer les nouveau-nés avec des services gouvernementaux ou pourquoi, pour cette raison, elle a choisi de continuer sa grossesse en devenant enceinte encore une fois en 2008.

Il est à noter que la femme a deux enfants plus âgés.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Au cours de son témoignage,les avocats de la femme avaient dit que Schmidt avait subi la pression de son partenaire, qui ne voulait pas plus d’enfants et que les deux avaient déjà. L’ancien partenaire, qui est accusé de connaître au moins l’un des corps congelés, fait également l’objet d’une enquête.

https://www.facebook.com/buzzfil/

L’accusation avait demandé une peine de 10 ans pour la femme, qui a également deux enfants plus âgés, alors que la défense avait demandé six ans.

Ils essaient d’avoir un troisième enfant – ils vont alors avoir le choc de leur vie !!

Une famille de quatre personnes est devenue une famille de neuf personnes après que la mère ait donné naissance à des quintuplés.

Qui plus est, les parents avaient déjà subi quatre fausses couches et la perte de jumeaux nés à 22 semaines.

Amy et Chad Kempel, de Mountain House, en Californie, avaient eu leur part de traumatisme en matière de grossesse et d’accouchement, mais le couple a finalement pu avoir deux filles, maintenant âgées de trois et un ans.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Amy a un col de l’utérus incompétent, ce qui signifie qu’elle a eu du mal à porter ses bébés à terme dans le passé.

Compte tenu de leur expérience, Amy, 34 ans, et Chad, 36 ans, étaient soucieux de s’assurer qu’ils recevraient les soins appropriés et que leurs cinq bébés auraient les meilleures chances de survie.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Heureusement, tous les cinq bébés – trois garçons et deux filles – sont nés à 27 semaines le 11 janvier par césarienne, et tous sont en bonne santé.

Les bébés devront rester dans l’unité de soins intensifs néonatals de l’hôpital pendant 10 semaines jusqu’à ce que leurs parents puissent les ramener à la maison.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“Jusqu’à présent, tout se passe aussi bien que possible à ce stade”, a déclaré Chad. “Il n’y a pas de complications majeures, les niveaux d’oxygène sont bons, les scintigraphies cérébrales ont montré qu’ils sont en bonne santé, mais nous sommes toujours sur le bord tous les jours.”

https://www.facebook.com/buzzfil/

Le couple espérait leur troisième et dernier enfant quand ils découvrent que Amy était enceinte de quintuplés.

Les deux filles de Kempel, Savannah et Avery, sont nées du fait qu’Amy a subi des traitements de fertilité, ce qui était également le cas pour ses autres grossesses.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Sachant que porter plusieurs bébés dans l’utérus peut entraîner des complications et une naissance prématurée, le couple était extrêmement inquiet pendant la grossesse, surtout quand ils ont découvert que leur fournisseur d’assurance maladie Kaiser Permanente ne fournirait pas de médecins spécialisés dans les naissances multiples.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“Tchad et Amy ont travaillé dur sur la décision et ont décidé, à la dernière minute, qu’en toute bonne conscience, ils ne pouvaient mettre fin à aucun des bébés.”

Cependant, Amy a finalement passé 36 jours à Walnut Creek Medical Center à Noël où elle allait enfin donner naissance à Lincoln, Noelle, Grayson, Preston et Gabriella.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“Ce sera sans doute le chaos, mais c’est un chaos bien accueilli”, a déclaré Chad. «Les choses vont très bientôt être chamboulées à la maison, mais l’attention se porte maintenant de jour en jour.»

Au programme, 80 couches d’eau par jour et 40 biberons par jour, soit 2480 par mois, en plus des 5h de sommeil par nuit.

https://www.facebook.com/buzzfil/

« La machine à laver ne s’arrête jamais parce qu’ils crachent sur leurs vêtements », explique Chad le papa.»

« Les nuits s’améliorent, il y a deux semaines, nous n’avons rien. Nous avons maintenant environ cinq heures.»

https://www.facebook.com/buzzfil/

« Je ne les rendrais jamais, mais si on nous avait demandé si tu voulais cinq enfants, on aurait dit non. Mais maintenant je ne peux pas imaginer autre chose»

Âgé de 9 ans,il a combattu un cancer longtemps pour rencontrer sa petite sœur. C’est triste !!!

Un garçon de neuf ans a combattu un cancer en phase terminale assez longtemps pour rencontrer et nommer sa petite sœur et a dit à ses parents dévastés peu de temps avant sa mort: «Vous n’avez droit qu’à pleurer pendant 20 minutes».

Bailey Cooper, de Bristol, a lutté contre le lymphome non hodgkinien pendant 15 mois et était déterminé à vivre assez d’amour pour tenir sa soeur.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Sa mère, Rachel, 28 ans, a donné naissance à sa fille en novembre et Bailey l’a nommée Millie. La famille a maintenant publié des photos de lui en train de bercer Millie, pour la première fois après sa naissance et le jour avant sa mort la veille de Noël.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Ses parents, Lee et Rachel, se sont agrippés les mains en décédant, ayant souri courageusement à son traitement depuis qu’il a été diagnostiqué à l’été 2016.

La mère de Bailey a déclaré: «Nous ne pensions pas qu’il durerait aussi longtemps, mais il était déterminé à rencontrer Millie».

https://www.facebook.com/buzzfil/

Il est arrivé à la fin de novembre et Millie est née. Il l’enlaça et fit tout ce qu’un grand frère ferait: la changer, la laver, lui chanter.

Son père, âgé de 30 ans, a ajouté: «Les médecins ont dit qu’il allait partir avant la naissance de Millie.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Il n’a pas fait. Il s’est battu, et sur le chemin de l’hôpital, il a dit que nous devrions l’appeler Millie.

La famille savait que Bailey avait peu de chances de survivre pour célébrer Noël, mais l’encourageait à écrire une liste de cadeaux qu’il aimerait.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Mais ses parents ont remarqué qu’ils semblaient être choisis avec son frère cadet, Riley, âgé de six ans. Sachant qu’il était en train de mourir, Bailey avait planifié ses propres funérailles et demandé à tous les invités de s’habiller en tenue de super-héros.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Il a dit à ses parents lors de leur dernière réunion de famille: «Vous n’avez le droit de pleurer que pendant 20 minutes. Tu dois prendre soin de Riley et Millie.» Après avoir été emmené dans un hospice le 22 décembre, la famille de Bailey s’est réunie à son chevet et lui a lu des histoires pour le tenir compagnie.

«À 11h45 la veille de Noël, nous étions à son chevet. Nous savions que ça ne serait pas long. Nous lui avons dit ‘Il est temps d’aller Bailey. Arrêtez.»

https://www.facebook.com/buzzfil/

«Au moment où nous avons dit« arrête », il a pris son dernier souffle et a eu juste la larme qui lui est tombée des yeux. C’était paisible.»

Lee a ajouté: “Nous allions avoir tout ce qu’il a demandé. Mais la plupart des choses qu’il demandait étaient des choses avec lesquelles il n’avait jamais joué. Ils étaient plus adaptés à son petit frère. Il avait tout choisi pour Riley parce qu’il savait qu’il n’allait pas jouer avec eux.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Bailey est tombé malade à l’été 2016 et, après une série de tests en septembre, il a été diagnostiqué avec un lymphome non hodgkinien, qui se développe dans le réseau des vaisseaux et des glandes dans le corps. Au moment où il a été découvert, il était déjà à la troisième étape.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Les médecins ont traité le cancer avec une chimiothérapie et des médicaments stéroïdes, mais ils étaient optimistes quant à la guérison de Bailey et, en février 2017, il est entré en rémission.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Bailey est retourné à l’école primaire de Stoke Lodge à Patchway, Bristol, et a été soumis à des contrôles réguliers et des IRM de routine tous les trois mois. Mais quand la famille est partie en vacances à Pâques dans un parc de vacances du Devon, ils ont reçu un coup dévastateur.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Lee a déclaré: «Le deuxième jour, nous étions au zoo de Paignton quand nous avons reçu un appel téléphonique de l’hôpital qu’il avait rechuté et ils avaient besoin de lui. Bailey a montré des signes qu’il était essoufflé et fatigué.

On a dit à la famille qu’il y avait un taux de survie de 70% et la chimiothérapie a recommencé.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“Les médecins ont jeté le livre dessus, et nous ont dit que même s’il survivait, les effets à long terme dureront toute la vie”, a déclaré Lee.

En juillet, on a dit à la famille que Bailey était en rémission, mais en août, le cancer était revenu et s’est propagé rapidement et des morceaux ont été trouvés dans la poitrine, les poumons, le foie et l’estomac de Bailey.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Des centaines de personnes ont rendu hommage à Bailey le 6 janvier.

Lee a déclaré: “Bailey a souri à travers tout cela. Il a fait des grimaces et a fait rire les gens, même s’il avait tellement mal.”

Une mère et son fils deviennent transgenres. Jugez par vous même le résultat !!!

Depuis près de deux ans, un père et une fille partagent le chemin de la transition entre la mère et le fils.

Eric Maison, 39 ans, a commencé sa transition sociale pour devenir un homme à l’automne 2015, après que sa fille Corey, 15 ans, a commencé son traitement hormonal pour devenir une femme. La transition médicale de Maison a débuté en 2016.

https://www.facebook.com/buzzfil/

«La bravoure de Corey m’a définitivement inspiré à devenir transgenre», a déclaré Mme Maison»

“Pour voir à quel point elle est courageuse, malgré toute la cruauté que le monde lui montre parfois, me rend si fier.J’ai pensé, ‘Si elle peut le faire, moi aussi.'”

https://www.facebook.com/buzzfil/

Corey, alors âgé de 14 ans, est né avec le même nom, mais on lui a assigné le sexxe masculin à la naissance.

Lire la suite:




Des sexxtuplées uniques : regardez à quoi ils ressemblent 30 ans après la naissance !!!

Certains disent que élever un enfant s’apparente à la guérilla; maintenant, imaginez le drame sexxtuplé! Voici l’histoire parentale à la fois chaotique et heureuse d’un couple qui élève les premiers sexxtuplés survivants au monde.

Après avoir traversé la treizième série de drogues de fertilité, Janet Walton marchait sur l’air quand elle a constaté qu’elle portait plus d’un bébé.

Mais, quand le docteur a annoncé qu’elle allait avoir six bébés, elle a été choquée.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“Personne n’a imaginé pendant une minute que nous en aurions six. Nous nous demandions ce qui allait se passer maintenant “, a déclaré Janet.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Enfin, le 18 novembre 1983, Janet a administré les premières sextuplettes féminines au monde par césarienne.

Les bébés, nommés Hannah, Lucy, Ruth, Sarah, Kate et Jennie, bientôt fait les manchettes à travers le pays pour être les premiers sextuplés survivants.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“Elles sont nées en forme et en bonne santé à 31 semaines”, a déclaré le mari de Janet, Graham Walton.

“Quelques-unes d’entre elles étaient dans des incubateurs car leurs poumons ne s’étaient pas encore développés.”

https://www.facebook.com/buzzfil/

Les bébés ont été ramenés à la maison dans la première semaine de janvier, et immédiatement, la vie des Waltons a été bouleversée.

Tout au long de la journée, ils devaient constamment nourrir les filles et changer leurs couches. “Pendant deux ans, Graham et moi avons seulement dormi pendant quelques heures par nuit”, a déclaré Janet.

https://www.facebook.com/buzzfil/

«Nous avons calculé que nous utilisions 11 000 couches par année», a ajouté M. Graham. Ce fut une tâche difficile d’élever six filles en même temps.

«Quand elles étaient adolescentes et qu’elles grandissaient, c’était plus stressant et ils s’inquiétaient tout le temps», a déclaré M. Graham.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Les sœurs ont eu des disputes et des fictions, et elles ont eu “beaucoup de portes claquent dans notre maison, de la musique forte, des chambres en désordre”, a déclaré Janet.

Malgré la charge de travail ardue, la maison était remplie de plaisirs et de rires. En fait, toutes les filles sont incroyablement proches.

https://www.facebook.com/buzzfil/

“J’aime le bruit et le bourdonnement d’une grande famille. Nous serions totalement perdus sans eux “, a déclaré Graham.

Maintenant, trois décennies plus tard, les filles sont toutes adultes, chacune d’entre elles faisant carrière dans différents domaines.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Kate travaille en tant qu’administratrice, Hannah est professeur d’école, Lucy est membre d’équipage, Ruth travaille en relations publiques, Jennie possède un magasin de bonbons et Sarah est une jeune mère.

https://www.facebook.com/buzzfil/

«Les filles sont devenues de jolies jeunes femmes et je suis si fière de toutes», a déclaré Janet.

En octobre 2014, les Waltons ont accueilli leur premier petit-enfant lorsque Sarah a donné naissance à Jorgie Louise.

https://www.facebook.com/buzzfil/

«Il n’y a rien de tel que d’être une grand-mère, n’est-ce pas?», A déclaré Janet, qui prévoyait de consacrer son temps à s’occuper de sa petite-fille adorée.

“Chaque fois que je vois de petits bébés, j’aimerais pouvoir y retourner et recommencer,” a déclaré Graham.

Quelle belle famille!!

Un violeur s’effondre après l’annonce du verdict . Sa victime Avait le Sida. 

Thomas vient d’être condamné pour viol. Il s’est effondré après le verdict. Mais c’est surtout parce qu’il venait aussi d’apprendre que sa victime était porteuse du virus du Sida.

Cet Anglais de 27 ans s’était introduit dans le domicile d’une femme, à Manchester, en juillet dernier, et l’avait trouvée endormie.

Il l’avait alors violée Il a été condamné à cinq ans et quatre mois de prison pour le viol d’une femme .Il a plaidé coupable pour le crime à la Liverpool Crown Court le 20 juillet dernier.

Via : Buzzfil 

Les résultats du test seront connus par Thomas les prochains jours .Il saura donc s’il est atteint de la maladie.

The Telegraph rapporte par ailleurs que Richard Thomas était entré chez la victime et que la femme s’était réveillée alors qu’il la violait. “Il a été interpellé et interrogé, puis il reconnait avoir bu et a pris de la cocaïne et de l’ecstasy.

Via : Buzzfil 

Il disait qu’il ne pouvait pas se rappeler des faits, a indiqué le procureur Harry Pepper au tribunal.

De son coté , l’avocat de Thomas a lui déclaré au tribunal, que son client avait commencé à toucher au cannabis à 9 ans , puis de l’alcool deux ans plus tard, avant de consommer la cocaïne et à l’ecstasy dans ses premières années d’adolescence, selon le Mirror.

Le témoignage bouleversant de la fillette de l’enseignante décédée en classe.

Le décès tragique de Suzie Tremblay, une femme d’Alma, a bouleversé la population. La jeune enseignante de 42 est décédée d’un anévrisme suivi d’un arrêt cardiaque alors qu’elle était en classe.

Sa fille de 9 ans, Lydia-Rose Duchesne, a décidé de s’adresser aux étudiants de sa mère en livrant un témoignage touchant.

« L’enfant voulait rassurer les élèves, leur dire que ce n’était pas de leur faute si sa mère était décédée et qu’elle était très heureuse de rencontrer la classe dont sa maman lui parlait chaque jour.Puis,Elle leur a demandé s’ils dormaient bien depuis. Elle a dit que leur mère voudrait qu’ils dorment bien et qu’ils ne se sentent pas coupables »

L’enfant n’a que 9 ans, mais parle avec une maturité exceptionnelle.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Lydia-Rose a vu dans la présence de TVA Nouvelles l’occasion de lancer un message à la caméra, avec la permission de son père.

La jeune fille a confié aux journalistes de TVA Nouvelles le message bouleversant que sa mère lui avait dit le matin de son décès avant de partir au travail :

https://www.facebook.com/buzzfil/

«La dernière chose que maman m’a dite le matin avant de partir pour l’école, c’est: “Reste droite, quoiqu’il arrive.” Elle m’a donné un bisou et est partie. Ce qu’elle m’a dit, c’est comme un signe…»

«L’âme de maman sera toujours là, c’est son corps qui ne sera plus là, affirme-t-elle avec assurance. Si moi je le comprends, tout le monde va le comprendre.»

https://www.facebook.com/buzzfil/

«Maman n’aurait pas voulu que je reste triste. Elle voudrait que je continue.» Suzie Tremblay avait signé sa carte de dons d’organe. Tous ses organes, à l’exception du cœur, ont été récupérés.

Bravo à cette courageuse petite fille.Sa mère doit être très fière d’elle de là où elle est!

Nous offrons nos plus sincères sympathies à toute la famille.

Les médecins ont mis au monde un bébé en parfaite santé mais lorsqu’ils ont vu le cordon ombilical, c’est la surprise .

Nous parlons bien d’une naissance qui relève du miracle. Les grossesses sont source de joie mais aussi d’inquiétude, c’est le cas de ces parents dont nous allons vous raconter l’histoire.

Les neufs mois que durent une grossesse et qu’une mère traverse et auxquels ses proches peuvent assister, sont à la fois passionnants et inquiétants.

Ce qui se passe à l’intérieur de l’utérus au cours de cette période peut déterminer la vie que pourra mener l’enfant après sa naissance. Un arrêt, un retard ou une interruption du développement du bébé peut s’accompagner d’un grand nombre de problèmes.

 


https://www.facebook.com/buzzfil/

Une des données que les médecins doivent vérifier est si le cordon ombilical ne s’enroule pas autour du bébé – et si c’est le cas, il leur faut alors s’assurer que le cordon ombilical ne se serre pas pendant ou avant l’accouchement.

Souvent, si le cordon se noue, c’est visible à l’échographie. Si le nœud est serré, la source d’oxygène du bébé peut être partiellement ou même totalement interrompue. Le cordon se noue dans environ 1 % des grossesses et durant un accouchement sur 2 000.

Un papa était dans la salle d’accouchement alors que sa femme mettait le bébé au monde avec l’aide du médecin. Ils n’avaient pas prévu de complications, et après l’accouchement le médecin a déclaré que le bébé était en bonne santé.

Toutefois, le médecin a ensuite aperçu le cordon ombilical et il a fait signe au père de se rapprocher.

 

Le lien entre la mère et le bébé qui se trouve dans l’utérus se fait grâce au cordon ombilical qui transporte les nutriments jusqu’au bébé afin qu’il puisse se développer normalement .


https://www.facebook.com/buzzfil/

Les bébés les plus énergiques sont connus pour avoir des problèmes avec le cordon ombilical. Le cordon peut s’enrouler autour du cou et conduit à la mort du bébé. Peut importe ce que c’est, les complications liées au cordon ombilical sont généralement un très mauvais signe.

Ce papa heureux de voir son enfant naître était quand il a vu que le bébé respirait, qu’il était en bonne santé.

 

Mais quand le médecin qui s’occupait de l’accouchement a baissé la tête, il a remarqué une chose qui aurait pu transformer ce bonheur en cauchemar: le cordon ombilical avait formé un noeud.

Le cordon ombilical noué peut entraîner la mort ou de sérieux problèmes médicaux chez les bébés, mais dans ce cas précis, le bébé est né en parfaite santé.

“Dépêchez-vous, prenez une photo, votre bébé est un véritable miracle,” a conseillé le médecin au papa fou de joie.

Ce bébé est un vrai miraculeux

Le pasteur utilise son sexxe pour chasser les fantômes.

Une jeune femme s’était plainte au lendemain d’une séance d’exorcisme un peu particulièrement.

Tout commence par le désir de la jeune femme,employée dans une épicerie, de séduire son patron dont elle est secrètement amoureuse et insensible à son charme. Cette habitante de Guangzhou s’adresse à Huang Jianjun qui affirme être un « ghostbuster » . Moyennant une coquette somme avoisinant les 4.000 euros, le spécialiste du surnaturel accepte de s’occuper de son cas. Rendez-vous est pris dans une chambre d’hôtel.


https://www.facebook.com/buzzfil/

La jeune femme a fini par se laisser convaincre,Nue, la jeune femme doit se coucher nue sur le lit pour subir un examen détaillé.

Huang Jianjun est formel : le vagin de sa patiente est hanté.

Il n’y a qu’une seule manière pour les chasser. L’exorciste peut les capturer avec son péniss,il lui a assuré qu’il devait sacrifier sa virginité pour lui venir en aide. Interrogé par la police, Huang Jinajun a minimisé les faits en arguant qu’un diabète l’empêche d’avoir la moindre érection.

 

Un père vioole sa fille lesbienne de 16 ans . c’est horrible !!!

un homme de 54 ans a été condamné à 21 ans de prison pour avoir violé sa fille lesbienne de 16 ans.

Selon l’enquête réalisée par la police britannique, Le père de la jeune adolescente est rentré dans une colère noire après avoir appris l’orientation sexuelle de son enfant.

https://www.facebook.com/buzzfil/

En effet, Le père aurait alors vioolé sa fille dans le but de lui faire prouver que le sexxe avec les hommes étaient meilleurs.

Il l’a alors agressée sexxuellement et l’a vioolée… « En tant que jeune fille de 16 ans qui découvre qu’elle est homosexuelle, et qui doit faire face à sa nouvelle identité, elle a décidé de vous faire cette révélation. Vous avez réagi avec une colère incontrôlée, avant de la viooler. Son témoignage a été très grave à entendre », explique ainsi la juge qui a décidé d’envoyer le père de famille de trois enfants en prison.

https://www.facebook.com/buzzfil/

Selon l’enquête de la police britannique, l’homme aurait également abusé de ses deux autres filles durant deux longues décennies.

Un sein géant à Londres pour décomplexer l’allaitement en public

À Londres, l’agence Mother a eu l’idée d’installer un sein géant à proximité de ses locaux pour décomplexer l’allaitement en public.

Lorsqu’on veut sensibiliser à une belle cause, la provocation reste très souvent l’une des meilleures armes. Et l’agence Mother l’a bien compris avec cette opération de street marketing surprenante mise en place pour décomplexer l’allaitement en public.

L’agence a donc pris l’initiative de positionner un sein géant sur le toit d’un immeuble à proximité de ses locaux. Il n’y a aucune marque associée à cette opération, mais finalement, quand on s’appelle “Mother”, on n’a besoin de rien d’autre pour s’exprimer sur le sujet de l’allaitement.

Via : Mother London
Via : Mother London
Via : Mother London
Via : Mother London

Elle était harcelée à cause de ses dents, mais aujourd’hui ce qu’elle est devenue est vraiment magnifique !

Si vous vous connectez régulièrement à The Jeremy Kyle Show, vous vous souviendrez peut-être de Gemma Swift, qui est apparu l’année dernière.

Gemma a été victime d’un horrible accident à l’âge de 6 ans, ce qui a entraîné déformation de sa mâchoire, et ayant un fort impact sur sa dentition.

A cause de cette malformation Gemma a souffert d’humiliation, humiliation et moqueries. Gemme a été l’invitée sur le plateau de The Jeremu Kyle Show en 2015, elle a confronté la copine de son ex-petit ami qui a été en particulier dure avec elle.

Cette femme se moquait cruellement de son apparence et Gemma ne pouvant plus supporter le harcèlement, et a supplié de cesser de l’éperonner.

Malheureusement, des critiques continuaient sur internet suite à son passage sur le plateau, et Gemma a fini par devenir le sujet d’abus aux mains de trolls en ligne, et elle a beaucoup souffert de cet cyber-intimidation, l’abus était vraiment terrible.

Cependant, juste après un an plus tard, le présentateur de l’émission décide de faire un geste très généreux, et l’émission a offert 12 000$ pour que Gemma se fasse une chirurgie dentaire.

Alors Gemma a été opérée pour réparer ses dents et a révélé son nouveau look et son nouveau sourire sur un autre épisode du spectacle. Même si c’est une honte qu’elle ait senti qu’elle avait besoin de changer aux mains des intimidateurs, ses dents semblent en bonne santé et elle semble heureuse. Une transformation stupéfiante !

Voici la vidéo de l’émission accueillant Gemma Swift, après que cette dernière a eu recours à la chirurgie réparatrice :

 

Elle coupe le péniss de son mari parce qu’il refuse de lui faire l’amour :

Rita Yadav une indienne de 28 ans a carrément sectionné le péniss de son mari avec l’aide d’un couteau de cuisine parce qu’il a refusé de lui faire l’amour pendant 10 ans !

N’en pouvant plus et le suspectant d’avoir une maitresse, Rita a employé les grands moyens.

Après elle s’est rendue d’elle-même à la police.

Ved Prakach son mari, est toujours à l’hôpital en cours de récupération. Heureusement que son organe sexxuel a même pu être réparé.

Des motards aperçoivent une fillette sur le trottoir, mais en voyant ceci sur sa jambe, ils savent qu’ils n’ont pas une seule seconde à perdre et qu’ils doivent vite appeler la police !

Une mère a enchaînée sa petite fille de 8 ans à un lampadaire, parce qu’elle a raté ses cours, et malheureusement le fait de rater des cours n’est pas une option dans cette famille.

La maman a décidé d’enchaînée sa propre fille par la cheville droite pour assurer qu’elle se souviendrait de cette punition pour le reste de ses jours et pour ne pas rater l’école une autre fois.

Ce sont des motocyclistes qui ont découvert cette fillette dans un stationnement de Kuala Lumpur en Malaisie. La petite fille porte son uniforme scolaire et son cartable aussi une bouteille d’eau, alors un parmi ces motards a décidé de prendre une photo de la petite fille afin de démontrer aux autres que cette punition est stupide, et c’est triste de voir une petite fille enchaînée contre un lampadaire, c’est vraiment choquant.

vias socialfeed.info

Ces motards ont contacté la police et la petite fillette a dit que sa maman reviendrait la détacher et que cette punition était juste parce qu’elle avait fait des bêtises.

Evidemment les policiers ont donc décidé d’attendre son arrivée.

vias socialfeed.info

Après 10 minutes la maman arrive et avoue qu’elle a enchaîné sa fille parce qu’elle refuse souvent d’aller à l’école, bien sur la maman ait reçu des insultes mais elle a tenté de se défendre en mentionnant que c’est la première fois et qu’elle voulait juste donner une bonne leçon à sa fille qui a rater ses cours.

vias socialfeed.info

Les policiers ont ordonné à la mère de la libérer, et cette dernière va payer la note très chère et elle pourrait passer quelques jours en prison parce qu’elle a accusée de négligence envers un enfant et mise en danger de l’enfant. Mais finalement ils les ont laissées partir, avertissant la mère de ne pas répéter cette punition.

Cette maman italienne défile avec son bébé et se fait insulter sur Instagram

Contrairement au concours Miss France, en Italie, les candidates au concours de beauté ont le droit d’avoir des enfants au moment de l’inscription, une mesure qui date de 1994. Mais Alessia Spagnulo, maman d’une petite Chloé âgée de 6 mois, n’a trouvé personne pour garder sa fille le soir de l’élection. Elle est donc venue défiler avec son bébé, mais elle ne s’attendait pas à ce que la toile en fasse un scandale.

Via : neufmois

Des menaces de mort sur les réseaux sociaux

Via : neufmois

La participante au concours de Miss Italie a posté sur Instagram le 19 janvier dernier, une photo où on la voit en maillot de bain, avec sa fille dans les bras. A la suite de ce post, certains internautes se sont affolés en lui envoyant des messages plus qu’effrayants. « Tu devrais t’en tenir à rester femme au foyer », ou encore « Tu devrais mourir pour ça ». La jeune maman de 24 ans explique à « The Independant » que d’autres candidates lui avaient proposé de s’occuper du bébé pendant qu’elle défilait, mais elle a refusé : « Pourquoi devrais-je le cacher ? »

Via : neufmois

Alessia Spagnulo a été choquée des menaces et des commentaires sexistes qu’elle a reçu. « Je n’ai jamais été victime d’autant de violence auparavant, mais je refuse de répondre », a-t-elle témoigné au Times mercredi 24 janvier. Elle s’est ensuite adressée à toutes les femmes qui comme elle, ont du mal à concilier leur vie professionnelle avec leur vie perso et leurs enfants : « Vos rêves peuvent se réaliser, même si vous avez un enfant et devez prendre en charge les 1000 tâches qui s’ensuivent. »

Le jury du concours Miss Italie de son côté, n’a pas pris en compte le bébé de la jeune femme, et l’a placé dans les 18 dernières sélectionnées sur un total de 130 participantes.