Un condamné à mort adresse une lettre émouvante à sa mère

Une prison, centre de détention ou pénitencier est un lieu d’emprisonnement. Par extension, le terme « prison » désigne également la peine d’incarcération.

Les gens sont condamnées parfois pour plusieurs motifs: vols, braquages, harcèlements…etc. et parfois ces gens passent un certain temps selon les juges, mais quand on est condamné à mort, on leur exauce leur dernier souhait. Voici une lettre très touchante d’un condamné à mort pour sa maman !

C’est l’histoire d’un prisonnier qui a été condamné à mort et qui voulait avoir un crayon et une feuille comme dernier souhait avant que le jugement soit fait. Il a voulu s’adresser à sa maman et lui envoyer quelques mots pour lui dire à quel point il l’aimait et aussi pour lui dire qu’il n’était pas unique fautif puisque c’est elle qui a été toujours prêt de lui à l’encourager à faire des trucs inappropriés. C’est une lettre un peu bizarre, mais au fond émouvant et significatif.

Morale de l’histoire :

« Qui refuse de châtier son fils ne l’aime pas ; celui qui l’aime le corrigera de bonne heure. » (Proverbes 13: 24) « L’éducation est l’arme la plus puissante que vous pouvez utiliser pour changer le monde. » (Nelson Mandela)

Une lettre très significative et émouvante:

Mère, s’il y avait plus de justice dans ce monde, nous serions deux à être exécutés, pas seulement moi. Tu es aussi coupable que je le suis pour la vie que j’ai menée. Rappelles-toi quand j’ai volé et ramené à la maison la bicyclette d’un garçon. Tu m’as aidé à la cacher pour que papa ne la voit pas. Te rappelles-tu lorsque j’ai volé de l’argent dans le portefeuille du voisin ? Tu es allée avec moi au centre commercial afin de le dépenser. Te rappelles-tu quand je me suis disputé avec mon père et qu’il est parti ? Il voulait simplement me donner une correction car j’avais triché au concours à l’école et j’ai été expulsé. Maman, j’étais juste un enfant, peu de temps après je suis devenu un adolescent troublé et maintenant je suis un homme qui ne marche pas dans le droit chemin. Maman, j’étais juste un enfant ayant besoin de correction et non d’approbation, mais, je te pardonne ! Maman, je veux que tu montres cette lettre au plus grand nombre de parents dans le monde, pour qu’ils sachent que ce qui rend toutes les personnes, bonne ou mauvaise, c’est l’éducation. Merci maman de m’avoir donné la vie… merci aussi de m’avoir aidé à la perdre. Tom Ton enfant délinquant.