Une Photo Devenue Virale, D’un Nouveau-Né Relié A Son Placenta Via le Mot “Love” Trop Touchant!!

C’est le cliché du petit Harper Hoani, né le 2 janvier, qui a fait le tour du web. Pris par la photographe et sage-femme néozélandaise Emma Jean.

Il s’agit du bébé de Jolene Spies. Un cliché que l’on ne peut usuellement voir lors d’une naissance, puisque le cordon ombilical qui relie le placenta forme le mot “Love” (“Amour”, en anglais). Une photo inédite, qui donne l’occasion de voir un placenta. Emma, a affirmé vouloir attirer l’attention vers « whenua », un mot maori signifiant à la fois placenta et terre, faisant référence à l’ancienne tradition d’enterrer le placenta d’un nouveau-né après sa naissance.

Cette tradition maorie d’enterrer le « whenua » et le « pito », le cordon ombilical, représente l’affinité spirituelle et physique entre un nouveau-né et « Papatuanuku », la Terre.

viral2
via breizh-zelande / culture maor

Ancien sage-femme, désormais photographe, Emma Jean Nolan vit en Australie et est récemment devenue mère d’un beau bébé. La nouvelle mère a décidé de faire quelque chose de spécial en l’honneur de la culture maorie, le peuple polynésien particulièrement répandue en Nouvelle-Zélande …Son post sur facebook était viral. La traduction de son post: Bienvenue sur terre douce petite Harper.

viral3
via Facebook / Emma Jean Photography

 

La placenta de tout bébé Maori doit être maintenant retourné à la terre.Le mot «whenua», concerne le placenta et la terre. Whenua (placenta) est renvoyé à la whenua (terre) avec le pito (du cordon ombilical) le lien entre le nouveau-né et Papatuanuku (la terre mère). Avec cette affinité établie, chaque individu remplit le rôle de conservateur, pour Papatuanuku (la terre mère), qui demeure une longévité.

viral1
via culturalclassic.it / Emma Jean Nolan

Une heure après que le bébé est né photographié avec son cordon ombilical encore attaché -avec lequel, il a écrit le mot “LOVE”, (amour)- au placenta.Tout est normal, en apparence, sauf que la nouvelle mère a décidé de faire quelque chose de spécial en l’honneur de la culture maori, le peuple polynésien particulièrement répandu en Nouvelle-Zélande.

De cette façon, les Maoris ont tenu à souligner le lien de chaque nouveau-né avec la mère terre. Le post sur facebook a obtenu en peu de temps de milliers de “likes” et commentaires.

 Image Principale : Emma Jean Photography